The John Lurie National Orchestra : The Invention of Animals

John Lurie est un musicien, compositeur, producteur de télévision et acteur réputé (« La dernière tentation du Christ », « Paris, Texas », « Bob l’éponge », etc.), d’origine américaine. Plus récemment devenu réalisateur, il a une forte personnalité et marque de reconnaissance dans le milieu du cinéma et de l’art, même si sa carrière est en partie ralentie ou modifiée par une maladie (maladie de Lyme) en 2005. Artiste concentré essentiellement sur la peinture depuis cette période, le label Amulet Records (le label du musicien Billy Martin, membre de Medeski Martin & Wood) lui rend hommage de son vivant par la sortie d’un disque atypique en trio.

© G. Calvin Weston, John Lurie, Billy Martin aka illyB, (de gauche à droite).
© Weston, Lurie, Martin (de g. à d.).

Intitulé « The Invention of Animals« , le trio The John Lurie National Orchestra est composé de John Lurie (sax alto et soprano), Billy Martin (percussions) et G. Calvin Weston (batterie).

Trio d’artistes d’une scène underground, jazz et expérimentale (Erik Sanko, Curtis Fowlkes, Marc Ribot, John Zorn, Ornette Coleman, etc.), ce disque est une compilation d’archives qui rassemble sept titres en direct inédits, et hors enregistrements studio du musicien, acteur et artiste visuel John Lurie.

Groupe avec peu de représentations au compteur, leur album dépoussiéré — The Invention of Animals — laisse entendre des enregistrements de bonne qualité réalisés dans différents endroits.

Free jazz et avant-gardisme

The John Lurie National Orchestra
© Billy Martin, G. Calvin Weston, John Lurie (de gauche à droite).

Ce disque représente son travail de collaboration durant les années 1990 avec les percussionnistes Billy Martin et G. Calvin Weston, qu’il a rencontré lors de la recomposition du groupe The Lounge Lizards (fameux band à ré-écouter).

The John Lurie National Orchestra
Pochette album « The Invention of Animals » d’après une peinture de John Lurie

Gros penchant pour la collaboration, John Lurie dévoile dans cet album une sensibilité accrue, amenée notamment par l’intimité du format en trio, mais aussi par une instrumentation presque organique. Légèrement minimaliste et mâtiné de groove hypnotique, The Invention of Animals est subtile, parfait pour une rêverie sonore, riche d’idées et d’énergie.

The invention of Animals by John Lurie
© John Lurie, G. Calvin Weston, Billy Martin aka illyB, (de gauche à droite).

Liens utiles

1 2 3 5