Les enfants et adolescents musiciens réussissent mieux à l’école

Les vertus de la musique sont tellement puissantes que des chercheurs affirment que les élèves qui pratiquent de la musique réussissent mieux à l’école que leurs pairs non musiciens.

Les enfants et adolescents qui pratiquent de la musique réussissent mieux à l'école

Les bienfaits de la musique pour la santé et le bien-être sont révélés régulièrement par des études scientifiques fiables.

Vous saviez que la musicothérapie est utilisée dans de nombreux établissements de santé ? Vous imaginiez que l’écoute et la pratique musicale peuvent protéger notre cerveau ou modifier notre humeur ?

C’est donc naturel que la musique soit l’un des éléments fondamentaux dans l’éducation.

La musique est un outil précieux dans la panoplie d’activités qu’il faut développer dès la petite enfance.

Elle permet l’épanouissement et le développement psychomoteur de l’enfant.

Pratiquer la musique améliore la scolarité

Faire de la musique pour mieux grandir

L’écoute des musiques du monde et la pratique instrumentale ou vocale permettent à l’enfant de s’ouvrir aux autres et à soi.

Tout en respectant des conditions de base comme préserver le système auditif, les avantages sont nombreux pour le corps et pour l’esprit.

L’impact de la musique est fort et des chercheurs affirment que les élèves qui pratiquent réussissent mieux à l’école que leurs pairs non musiciens.

En effet, les élèves du secondaire qui suivent des cours de musique obtiennent de bien meilleurs résultats scolaires.

C’est ce qu’affirme une étude publiée le 24 juin 2019 dans le Journal of Educational Psychology.

Relations prédictives entre l'éducation musicale et les résultats scolaires

Relations prédictives entre l’éducation musicale et les résultats scolaires


Les chercheurs conseillent aux administrateurs d’école qui doivent réduire leur budget pour les activités, de se tourner impérativement vers les cours de musique.

L’opinion générale décrit souvent les élèves qui consacrent du temps à la musique comme moins performants dans les autres disciplines.

Les dernières recherches ont prouvé que de nombreuses croyances étaient fausses. En réalité, plus les élèves se passionnent pour la musique, plus ils se débrouillent dans la majorité des matières.

Effectivement, les résultats de l’étude révèlent que les élèves qui ont appris à jouer d’un instrument de musique dans le secteur primaire et ont continué à jouer au lycée ont des scores significativement plus élevés.

De plus, ils avaient environ une année académique d’avance sur leurs pairs non musiciens en ce qui concerne leurs compétences en langues, en mathématiques et en sciences, telles que mesurées par leurs notes aux examens.

Ceci, quels que soient leur milieu socioéconomique, leur appartenance ethnique, leurs acquis en mathématiques, en langues et leur sexe.

La musique dès le plus jeune âge participe au développement de l'enfant

La musique dès le plus jeune âge participe au développement de l’enfant


Pour obtenir ces résultats, les auteurs ont examiné les données de tous les élèves des écoles publiques de la Colombie-Britannique (Canada) ayant achevé leur 12e année entre 2012 et 2015.

L’échantillon de données était composé de plus de 112 000 élèves. Il comprenait ceux ayant passé au moins un examen normalisé en mathématiques, en sciences et en langues (anglais, dans le cas de l’étude).

Les chercheurs disposaient des informations démographiques appropriées (sexe, appartenance ethnique, statut socioéconomique, connaissances acquises dans le domaine du calcul et de la maîtrise de l’écriture).

Les élèves qui ont suivi au moins un cours de musique instrumentale dans le programme régulier comptent comme des étudiants en musique.

Les cours de musique qualifiants sont des cours qui nécessitent une expérience préalable en musique instrumentale. Ils comprennent la pratique en orchestre (ou dans une harmonie municipale), des cours de piano en conservatoire, la pratique d’un instrument en orchestre de jazz, la pratique du chant choral (classique ou jazz), la pratique instrumentale ou vocale en concert.

relations prédictives entre l'éducation musicale et les résultats scolaires

« La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots »


Les chercheurs ont constaté que les relations prédictives entre l’éducation musicale et les résultats scolaires étaient plus prononcées chez ceux qui pratiquaient de la musique instrumentale que de la musique vocale.

En effet, apprendre à jouer d’un instrument de musique et à jouer dans un ensemble est très exigeant.

Pour ce faire, un élève doit apprendre à lire la notation musicale (lecture à vue d’une partition), à développer une coordination spécifique œil-esprit-corps, à développer des capacités d’écoute attentive, à développer le talent d’équipe pour jouer dans un ensemble et à développer une discipline dans l’exercice de la profession.

Les bienfaits de la musique

Améliorez les capacités cognitives des enfants grâce à la musique


Toutes ces expériences d’apprentissage, et plus encore, jouent un rôle pour améliorer les capacités cognitives de l’apprenant, ses fonctions exécutives, sa motivation à apprendre à l’école et son auto-efficacité.

De la sorte, les chercheurs espèrent que leurs résultats vont créer un engouement auprès des parents, éducateurs, et institutions, afin de mettre l’accent sur la pratique des musiques en milieu scolaire.

In fine, les auteurs remarquent que les ressources pour l’éducation musicale (recrutement d’éducateurs spécialisés en musique formés, instruments, etc.) sont trop souvent coupées ou non disponibles dans les écoles primaires et secondaires afin de pouvoir se concentrer sur les disciplines telles que les mathématiques, les sciences et les langues.

Écouter Mozart améliore les performances

Selon eux, le système actuel est ironique. Sachant que l’éducation musicale pendant plusieurs années d’apprentissage instrumental de haute qualité, et le fait de jouer dans un groupe ou un orchestre et chanter dans une chorale de niveau avancé, peut être l’objet même d’une amélioration des résultats scolaires — et de créer un idéal de manière à ce que les élèves apprennent de façon plus holistique dans les écoles.

Enfin, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! La musique doit faire partie de la vie de vos enfants en étant une activité levier et épanouissante.

Si vous n’avez pas d’enfant, il n’est pas trop tard pour vous lancer. Le principal est de ne pas tomber dans la frustration et la crainte.

En effet, certaines étapes comme le déchiffrage de partition ou la pratique musicale devant un public sont parfois délicates mais pas insurmontables.

© Jimmy Braun – Juin 2019

Sources externes


Martin Guhn, Scott D. Emerson, Peter Gouzouasis. A population-level analysis of associations between school music participation and academic achievement.. Journal of Educational Psychology, 2019; DOI: 10.1037/edu0000376, https://psycnet.apa.org/record/2019-34936-001

Adderley, C., Kennedy, M., & Berz, W. (2003). « A Home away from Home »: The World of the High School Music Classroom. Journal of Research in Music Education, 51(3), 190-205., http://dx.doi.org/10.2307/3345373

Austin, J. R. (1988). The effect of music contest format on self-concept, motivation, achievement, and attitude of elementary band students. Journal of Research in Music Education, 36(2), 95-107., http://dx.doi.org/10.2307/3345243

Bastian, H. G. (2000). Musik(erziehung) und ihre Wirkung. Eine Langzeitstudie an Berliner Grundschulen [Music (education) and its effect. A long-term study at Berlin elementary schools]. Mainz: Schott Musik International.

Jaschke, A. C., Honing, H., Scherder, E. J. A. (2018). Longitudinal analysis of music education on executive functions in primary school children. Frontiers in Neuroscience, 12, 103. http://dx.doi.org/10.3389/fnins.2018.00103

Moreno, S., Friesen, D., & Bialystok, E. (2011). Effect of music training on promoting preliteracy skills: Preliminary causal evidence. Music Perception, 29(2), 165-172. http://dx.doi.org/10.1525/mp.2011.29.2.165

Photos © Paige Cody ; Siniz Kim ; Jelleke Vanooteghem ; Mack Fox (MusicFox) ; Felix Koutchinski

« La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots », Richard Wagner.

Auteur : Jimmy Braun

Mélomane, curieux, passionné par la Littérature, la Cuisine, le Japon, l'Art, la Musique, les Percussions et les Nouvelles technologies de la Communication et de l'Information.