Écouter Mozart améliorerait les performances des gamers

Écouter Mozart améliore les performances

L’écoute de la musique Classique pour doper les joueurs de jeu vidéo ?


La musique nous stimule et nous procure de belles émotions. En effet, elle est presque indispensable à notre environnement et notre développement. Écouter de la musique peut avoir de nombreux effets bénéfiques comme dans le cadre du bien-être et de la musicothérapie. Cependant, ces influences sur nos émotions, notre productivité et nos comportements ne sont pas encore totalement identifiées.

Par ailleurs, toutes les musiques ne procurent pas les mêmes sensations, ni ne permettent d’atteindre les mêmes objectifs et résultats. Par exemple, une musique destinée à la méditation n’est pas adaptée aux pistes de danse du samedi soir. Ou à l’extrême, faire écouter du Métal Hard Core à un nourrisson pour le réveiller ressemble plus à de la torture

Au cours des dernières décennies, de nombreuses études s’intéressent au rôle de la musique et de tout ce qui englobe le marché de la musique. D’ailleurs, parmi les études récentes, des chercheurs démontrent que le format de compression MP3 serait néfaste pour nos émotions.

Wolfgang Amadeus Mozart, l’ami des gamers


“Je cherche les notes qui s’aiment.” Wolfgang Amadeus Mozart

Wolfgang Amadeus Mozart, l’ami des gamers

La musique n’a pas que des effets positifs. Effectivement, malgré ces avantages connus, un certain nombre d’effets potentiellement nocifs de la musique ont été identifiés. C’est ce que souligne une étude publiée en 2016 dans The Medical Journal of Australia. Cette étude visait à explorer les effets de la musique Rock et de la musique Classique, notamment sur la distraction perçue lorsqu’un gamer est en pleine séance de jeu.

Pour cette étude réalisée avec 352 volontaires, les chercheurs ont utilisé la musique du groupe AC/DC (Hard Rock australo-britannique) et du compositeur Mozart (musique Classique autrichienne-allemande). Les résultats de l’étude indiquent que les hommes devraient éviter la musique Rock lorsqu’ils jouent à des jeux de société. À l’inverse de la musique Classique qui améliore les performances. Étrangement, la musique n’aurait aucun effet sur la performance des femmes.

Les résultats ont révélé que les hommes qui ont écouté AC/DC ont été plus lents et ont fait plus d’erreurs, par rapport aux hommes qui ont écouté Mozart.

Le thème « Thunderstruck » a déclenché 36 erreurs en moyenne, contre 28 pour une sonate de Mozart. Enfin, on apprend que les femmes prenaient plus de temps quelle que soit la musique, mais faisaient moins d’erreurs.

Pourquoi ces résultats ?


Les chercheurs ne savent pas exactement pourquoi la musique rock touche plus les hommes que les femmes. L’explication serait que la musique rock provoque plus de stress auditif. Cet état naturel déclenché par la musique forte ou discordante toucherait plus les hommes.

Ensuite, les scientifiques ont également demandé aux participants leurs goûts musicaux. Ils ont constaté que Mozart réduisait seulement le nombre d’erreurs. Aucune réponse significative ne laissait entrevoir une passion pour une sonate de Mozart chez les participants.

Enfin, il est bon de souligner que le tempo des deux compositions est très différent. Le thème du groupe AC/DC (Thunderstruck) est à environ 134 BPM (battement par minute), contre le thème de Mozart (Andante, sonate pour deux pianos, K 448) qui est à environ 60 BPM.

Que faire de ces résultats ?


L’étude fait partie d’une recherche plus large sur la façon dont la musique affecte la performance des humains. Cette étude clairement irréfléchie, selon ses auteurs, a été réalisée sur le temps libre des chercheurs. Elle fait partie d’une recherche globale sur l’effet de la musique sur la performance, et en particulier dans un cadre médical tel qu’une salle d’opération.

En effet, la musique et les sons des appareils sont censés jouer jusqu’à 72% du temps dans une salle d’opération. Cependant, les experts sont divisés quant à savoir si la musique a un effet bénéfique dans ce contexte. Certaines recherches constatent que la musique jamaïcaine (reggae) et le Hip-Hop augmentent la productivité et la manipulation des instruments chirurgicaux.

L’équipe étudie également comment la musique peut affecter la performance dans d’autres domaines. « L’un de nos domaines de recherche est de savoir comment nous pouvons améliorer les performances dans de nombreux contextes différents – de l’aviron aux Jeux olympiques, à une performance musicale ou prononcer un discours important. »

Cette recherche publiée dans le numéro de Noël du Medical Journal of Australia a remporté le premier prix pour la recherche excentrique – mais scientifiquement rigoureuse.

Enfin, pour compléter cette étude récente, consultez une autre recherche intéressante à caractère expérimental sur la musique Classique : « L’influence de la musique sur les capacités cognitives et les apprentissages des élèves en maternelle et au cours préparatoire » (2012).

© Jimmy Braun – 12/2016

 

Sources


#SelonUneÉtudeSérieuse

Auteur : Jimmy Braun

Mélomane, curieux, passionné par la Littérature, la Cuisine, le Japon, l’Art, la Musique, les Percussions et les Nouvelles technologies de la Communication et de l’Information.