Hypnopédie : apprendre en dormant se limite à des associations simples et élémentaires

Hypnopédie : apprendre en dormant se limite à des associations simples et élémentaires

Hypnopédiesubst. fém. « Méthode nouvelle d’enseignement pendant le sommeil, faisant appel au subconscient ». (TLFi)

Les techniques d’apprentissage et stratégies d’apprentissage gagnantes sont nombreuses et peuvent dépendre aussi de chacun.

Outre l’importance d’avoir une vie saine (alimentation, sommeil, activité physique), ou de développer la gratitude, l’hypnopédie est l’une des méthodes célèbres.

Cependant, cette méthode n’était pas assez étayée jusqu’à aujourd’hui. Une nouvelle recherche vient éclairer le fonctionnement et le potentiel de cette méthode.

Apprendre en dormant ?

Apprendre en dormant ?


En utilisant la magnétoencéphalographie (MEG), des chercheurs ont montré plusieurs éléments importants. Même si le cerveau humain est encore capable de percevoir les sons pendant le sommeil, il est incapable de regrouper ces sons en fonction de leur organisation dans une séquence.

Mené par Philippe Peigneux, de l’Institut de neurosciences de l’ULB (Belgique), un groupe de chercheurs a constaté que nos capacités d’apprentissage sont limitées pendant le sommeil à ondes lentes.

En utilisant la MEG, ils ont montré que même si notre cerveau est encore capable de percevoir les sons pendant le sommeil, il est incapable de regrouper ces sons en fonction de leur organisation dans une séquence.

Hypnopédie : capacité d'apprendre pendant le sommeil

Hypnopédie : capacité d’apprendre pendant le sommeil


L’hypnopédie, ou la capacité d’apprendre pendant le sommeil, est un concept qui a été popularisée dans les années 60.

Notamment avec la dystopie « Brave New World » d’Aldous Huxley, dans laquelle les individus sont conditionnés à leurs tâches futures pendant le sommeil.

Ce concept d’apprentissage a été progressivement abandonné au fil des ans. La raison : un manque de preuves scientifiques fiables à l’appui des capacités d’apprentissage en sommeil.

Les recherches sur l'hypnopédie

Les recherches sur l’hypnopédie


Cependant, peu d’études ont montré que l’acquisition d’associations élémentaires telles que la réponse réflexe-stimulus est possible pendant le sommeil. Que ce soit chez l’homme ou chez l’animal.

Néanmoins, il n’est pas clair si le sommeil permet des formes d’apprentissage plus sophistiquées.

Une étude publiée le 6 août 2018 dans la revue Scientific Reports par des chercheurs de l’ULB montre que notre cerveau est capable de continuer à percevoir les sons pendant le sommeil comme à l’éveil. la séquence n’est présente qu’au réveil et disparaît complètement pendant le sommeil.

Juliane Farthouat, chercheuse au FNRS sous la direction de Philippe Peigneux, professeur à la faculté des sciences psychologiques et de l’éducation de l’Université libre de Bruxelles, a utilisé la MEG pour enregistrer l’activité cérébrale reflétant l’apprentissage statistique de séries de sons, à la fois pendant le sommeil lent (une partie du sommeil pendant laquelle l’activité cérébrale est hautement synchronisée) et pendant l’éveil.

Pendant le sommeil, les chercheurs ont été exposés les participants à des flux rapides de sons purs. Ces sons soumis aux participants ont été organisés de manière aléatoire ou structurés. Ceci de manière à regrouper statistiquement le flux auditif en ensemble de 3 éléments.

Durant le sommeil, les réponses MEG du cerveau ont démontré une détection préservée des sons isolés. Mais aucune des réponses reflétant le regroupement statistique.

Cependant, pendant l’éveil les résultats étaient différents. Tous les participants ont présenté des réponses MEG cérébrales reflétant le regroupement des sons en ensemble de 3 éléments.

Pour conclure, les résultats suggèrent des limitations intrinsèques de l’apprentissage de novo pendant le sommeil à ondes lentes. Cette technique limite les capacités d’apprentissage du cerveau endormi à des associations simples et élémentaires.

© Braun Jimmy – Août 2018

Sources

Auteur : Jimmy Braun

Mélomane, curieux, passionné par la Littérature, la Cuisine, le Japon, l'Art, la Musique, les Percussions et les Nouvelles technologies de la Communication et de l'Information.