Nouveau départ pour la fin de vie ?

Mi A-Mort

La mort fait froid dans le dos, et la faucheuse n’épargne personne, tôt ou tard, en bonne ou mauvaise santé. Dans nos étapes de vie nous avons des accidents, des maladies ou des dépressions, et tout ceci peut amener le corps à quitter ce monde. Notre enveloppe charnelle n’est pas toujours en accord parfait avec notre esprit et selon les parcours de vie, chacun peut être amené à devoir faire face à la fin de vie.

La tête dans les nuagesCe moment unique (?) dans la vie d’un individu peut aussi l’amener à réfléchir à son passé, à faire un constat de tout son vécu, de son chemin parcouru. En quelques jours, quelques minutes, quelques secondes, quelques souffles, tout peut passer en flash, du plus futile au plus important. La fin de vie, qu’elle soit souhaitée, souhaitable ou imposée, peut nous faire faire des actes que nous n’aurions jamais imaginé, réaliser des rêves et en effacer d’autres — faire le tour du monde, gravir des montagnes, sauter en parachute, etc.

Parmi ces actes de Création, certains se réalisent au travers de l’Internet, comme le montre un « Condamné » avec son blog http://uncondamne.tumblr.com/ où l’accroche est claire « Les médecins me donnent encore 30 jours à vivre. Chaque billet est potentiellement mon dernier. »

http://uncondamne.tumblr.com/post/52052034209/jour-1
Cliquez l’image pour agrandir

Pour celles et ceux qui trouveraient l’initiative étonnante, quoi de plus étonnant que d’étonner dans ces moments ? Internet n’y échappe pas, puisqu’il est l’eldorado et la cours des petits et grands (rêves) pour s’évader et conquérir de nouveaux territoires, entre virtuel et réalité augmentée.

http://uncondamne.tumblr.com/post/54587003101/j-1
Cliquez l’image pour agrandir

Juste avant de partir au pays des songes

Les 5 plus grands regrets des personnes en fin de vie

Publié en Juin 2013, aux éditions Guy Trédaniel (version française), un ouvrage intitulé « Les 5 plus grands regrets des personnes en fin de vie« , de l’infirmière Bronnie Ware, qui exerce dans une unité de soins palliatifs en Australie, nous en apprend un peu plus sur les pensées qui peuvent se croiser dans la tombée de ce jour de déclin et de renaissance.

  1. « Je regrette de ne pas avoir eu le courage de vivre ma vraie vie et non pas celle que les autres voulaient pour moi. »
  2. « Je regrette d’avoir trop consacré de temps à mon travail »
  3. « Je regrette de ne pas avoir plus exprimé mes sentiments »
  4. « Je regrette de ne pas être resté en contact avec mes amis »
  5. « Je regrette de ne pas m’être autorisé à être plus heureux »

Mortel débat bientôt sur nos écrans ?

« Ceux qui s’opposent à l’euthanasie ne se sont jamais pissé dessus. »

http://uncondamne.tumblr.com/post/54251903046/j-3
© http://uncondamne.tumblr.com/post/54251903046/j-3

Enfin, en France il semblerait que la Loi Leonetti actuellement en vigueur, qui s’applique aux droits des patients en fin de vie (euthanasie, assistance au suicide médicalisé, etc.), soit discutée et améliorée prochainement, selon une annonce du président de la République François Hollande et en réaction à l’Avis n°121 du Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE).

© Jimmy Braun – Juillet 2013

Sources