L’art de reporter au lendemain ou comment lutter contre la procrastination ?

« La procrastination. L’art de reporter au lendemain » de John PerryLa procrastination : L’art de reporter au lendemain

Si vous êtes procrastinateur structuré, vous avez sans doute noté sur votre liste de tâches (to-do-list) l’achat futur de l’ouvrage de John Perry, ou apprendre l’anglais avant de pouvoir le lire (dans sa première édition). Plus besoin d’attendre, car la traduction française de l’ouvrage « La procrastination » du philosophe américain John Perry est disponible.

Publié aux éditions Autrement en septembre 2012, ce petit livre est destiné aux procrastinateurs ou aux personnes qui ne savent pas encore leur appartenance à cette tendance. Grâce à ce livre sur « L’art de reporter au lendemain », John Perry pourrait bien vous aider à traduire ce penchant naturel à tout reporter au lendemain, en une force et un atout pour votre vie au quotidien (et celle de vos collaborateurs ou proches).

La procrastination c’est quoi ?

La procrastination : un livre de John Perry traduit par Myriam Dennehy

Substantif féminin, la procrastination est selon la définition du Trésor de langue française informatisé : « la tendance à différer, à remettre au lendemain une décision ou l’exécution de quelque chose« . Et bien que ce mot puisse être un peu brut de décoffrage, tout le monde a procrastiné au moins une fois (voire plus) dans sa vie. Mais peut-être que le procrastinateur qui est en vous souhaite transformer cette faille en une « foudre de guerre » ? (sic l’auteur) C’est ce que le petit ouvrage du spécialiste de la procrastination John Perry se donne pour mission. Ou, au moins, il souhaite vous apporter quelques outils et pistes de réflexions pour changer votre propension à la procrastination et mieux gérer votre vie personnelle et professionnelle, vous accepter un peu plus (ou pas).

La procrastination structurée ou comment inverser la donne

Il n’est pas hasardeux de rencontrer des personnes qui mettent une éternité à réaliser leurs tâches ou à en repousser leur accomplissement de manière perpétuelle. D’ailleurs, nous nous sommes sans doute presque tous confrontés à cette situation dans notre vie.

Cette fameuse situation, où une tâche n’avance pas, et/ou par volonté de « trop bien faire », par abus de perfectionnisme, elle ne se réalise pas, alors que même sans cette manie du perfectionnisme, votre tâche pourrait se réaliser et convenir, sans compromettre votre « timing ».

John Perry, philosophe et écrivain américain
© John Perry

Le philosophe américain John Perry établit avec cet ouvrage une éloge à la procrastination et propose une piste « technique » qu’il nomme « la procrastination structurée », afin de bien utiliser ce défaut d’origine et vous aider à le transformer en atout. Chaque page renferme des anecdotes sur un fond d’humour complaisant. La lecture de cet ouvrage, savamment traduit par Myriam Dennehy, est plaisante, accessible et peut intéresser n’importe quel adorateur de livre hors norme, que vous soyez procrastinateur ou non-procrastinateur.

John Perry y offre en plus de 130 pages un décorticage des modes d’organisation du travail, de la concomitance (évidente) entre procrastination et perfectionnisme, du rapport d’internet et de la procrastination, et d’astuces à appliquer simplement pour remettre les pendules à l’heure dans votre organisation.

Ouvrage caustique, abordable et peut chronophage pour sa lecture, il arborera parfaitement une bibliothèque personnelle ou institutionnelle, avec pour effet d’ouvrir le débat (au moins intérieur) et de vous donner certainement les clefs d’une méthode structurée pour faire le tri entre l’important, l’urgent et l’utile. Livre d’utilité publique !

Pour aller plus loin, l’activité de l’auteur et philosophe John Perry peut-être suivie sur son blog (en anglais) : http://www.structuredprocrastination.com/blog/

© Jimmy Braun – Octobre 2012

  • Références de l’ouvrage : « La procrastination. L’art de reporter au lendemain » de John Perry. Éditeur : Autrement (Éditions françaises), coll. Les grands mots. Parution : Septembre 2012 – ISBN 9782746733411

Liens et sources